BERLAYMONT

A l'étape de scénarisation
Genre :Série politique
Format : 10 x 52 minutes
Développement :Sophie Deschamps
SACD :n°000046839

Berlaymont est le nom du bâtiment où siège la commission européenne. L’Europe s’y gouverne.

Mais que pèse l’intérêt général face aux intérêts particuliers, à l’orgueil, à la corruption, aux amours et haines de chacun ?

Après les élections des députés, Doris Wilma, 55 ans, Française de mère allemande, s’attend à être la première présidente de l’Europe. Son groupe politique est majoritaire, elle a annoncé à l’avance sa candidature. Sa probité et sa compétence sont connues de tous.

Mais c’est compter sans Franck Gunther, 48 ans. Il est l’héritier d’une grande famille luxembourgeoise, diplômé de Harvard, ancien de Goldman and Sachs. Il veut le pouvoir et l’obtient car il est soutenu par l’Angleterre, au bord de sortir de l’Europe, et par les lobbys des banques.

 

La France et l’Allemagne, qui la soutenaient, l’imposent comme vice-présidente.

Doris et Gunther ne sont pas faits pour s’entendre.

Elle le prend pour un pourri, il la prend pour une dangereuse utopiste.

 

Alliances, mésalliances, trahisons, la vie n’est pas un long fleuve tranquille à Berlaymont.

Franck Gunther ne sait pas que Lou, sa brillante conseillère, est cocaïnomane. Doris Wilma ignore que Baudouin, son chef de cabinet, lui livre des secrets sur l’oreiller.

Le but de Franck Gunther n’est pas de s’enrichir, il est fortuné, mais de faire partie des grands de ce monde, d’entrer dans l’Histoire. Seulement, ses collaborateurs n’ont pas son compte en banque et ne résistent pas à la corruption.

Le but de Doris Wilma est de construire une Europe sociale. Cela va à l’encontre des intérêts particuliers. Elle est prête à tout pour réussir ce tournant décisif et même à sortir quelques dossiers compromettants, obligeant certains conseillers à faire alliance avec elle dans le dos de Franck Gunther. Son chef de cabinet Baudouin la trahit en ayant une aventure avec Lou. Doris l’apprend, l’explication est orageuse entre eux. Le lendemain, Baudouin est retrouvé mort dans un hôtel. Le scandale est énorme. Officiellement la police parlera de suicide, mais personne n’y croira. A-t-on voulu atteindre Lou et donc Franck Gunther pour lui rappeler ses promesses, ou a-t-on voulu atteindre Doris en éliminant son plus proche collaborateur ?

Doris Wilma nommera son mentor, Doony, à la place de Baudouin. C’est un ancien député écolo alsacien au verbe haut. Il pensait prendre une retraite méritée, il se retrouve au cœur des événements…